Officier Construction H/F

Application deadline date has been passed for this Job.
This job has been Expired
EXCELJOB
  • Date: 11 mai 2023
  • Postulants 2
  • Vues 92
Présentation de l'offre d'emploi

Job Description

Fondé en 1933, International Rescue Committee (IRC) a pour mission d’aider les personnes dont la vie et les moyens de subsistance ont été brisés par des conflits et des catastrophes à survivre, se rétablir et reprendre leur avenir en main. Depuis 1996, IRC-RDC répond aux besoins humanitaires et de développement des populations congolaises et réfugiées en RDC, tout en s’efforçant de promouvoir leurs droits et de renforcer leur santé, leur sécurité, leur bien-être économique, leur éducation et leur pouvoir décisionnel. Actuellement, IRC intervient dans les domaines de la santé (y compris sexuelle et reproductive), de la nutrition, de l’eau, l’hygiène et l’assainissement (WASH), de la protection de l’enfance et des femmes, de la bonne gouvernance et de la gestion des conflits, et enfin, du redressement économique et du développement.

Le projet « Kwajili Yetu – Reconstruction dirigée par les communautés à travers d’institutions sanitaires, sociales et civiles et de sociétés pacifiques et inclusives au Nord Kivu et en Ituri », vise à renforcer la résilience de la population congolaise, spécialement des jeunes et survivants/es de VBG, à travers la reconstruction des infrastructures sanitaires, sociales et civiles locales et la promotion de la coexistence pacifique et inclusive. Ce projet couvrira les provinces de l’Ituri et Nord Kivu, dont 4 Zones de santé en Ituri et 4 Zones de santé au Nord Kivu

Deux résultats majeurs sont visés par le projet Kwayili yetu :

Résultat 1 : Les institutions sanitaires, sociales et civiles locales offrent des services efficaces et adaptés aux besoins de la population congolaise parce que leurs compétences institutionnelles, techniques et professionnelles se sont améliorées

Résultat 2 : La population congolaise vit dans une société résiliente grâce à l’amélioration de la cohésion sociale et aux alternatives à la violence.

Le projet atteindra les deux résultats grâce à trois approches innovantes : (1) Investissements stratégiques individuels et institutionnels, (2) Approche FIRE ; et (3) Approche EvaCIPT. Les utilisateurs potentiels de ces trois approches innovantes sont les deux groupes cibles du projet, et prendront leur destinée en main. Ces approches contribuent directement à l’objectif global du projet et au renforcement de la résilience.

Le Projet Kwayili Yetu a Comme Groupes Cibles

  • Les personnes : hommes, femmes, survivants des VBG, les jeunes, les minorités et les personnes vivant avec handicap;
  • Les institutions : zones de santé, Sous Divisions éducationnelles, les Entités territoriales décentralisées, les organisations de la société civile, …

Le projet Kwayili Yetu veut répondre aux besoins suivants des groupes cibles : (1) accès facile aux services de base essentiels surtout la santé y compris la prise en charge psychosociale et la santé reproductive, (2) relance et l’accès aux moyens des subsistances aux ménages les plus pauvres et démunis, (3) des espaces des jeunes sûrs pour renforcer la résilience de ceux-là qui ont connus des situations des violences sexuelles et autres abus, (4) l’accès à l’eau potable, hygiène et assainissement; (5) cohésion sociale entre les communautés, et (6) effectivité fonctionnelle des structures communautaires de base pour un vrai dialogue démocratique entre les communautés mais aussi entre les communautés et les autorités locales et provinciales.

Stratégie d’intervention du projet Kwayili Yetu est la suivante :

Le projet postule que l’une des stratégies les plus efficaces pour renforcer la résilience est de déployer des mesures permettant aux groupes cibles d’identifier collectivement les problèmes les plus prioritaires et d’investir stratégiquement dans le capital social, politique, humain, financier et physique qu’ils jugent eux-mêmes le plus prometteur à long terme. De cette manière, le processus d’identification des problèmes et l’investissement stratégique est en soi un moment d’apprentissage de la résilience (i.e. learning by doing).

L’Officier Construction vient en appui au projet Kwajili Yetu pour toutes les tâches liées à la reconstruction dirigée par les communautés (identification des besoins, définition des cahiers de charge et appui technique). Il/elle est basé à Bunia avec des missions ponctuelles d’appui sur le terrain, et répondra au Chef de projet Kwajili Yetu qui est son superviseur direct et technique.

Responsabilités et taches spécifiques

Planification et mise en œuvre des activités de reconstruction dirigée par les communautés;

  • L’Officier Construction est appelé à assurer toutes les fonctions de soutien au programme liées à la reconstruction dirigée par les communautés, et est placé sous la supervision directe et technique du Chef de projet afin d’appuyer efficacement l’équipe.

Du point de vue identification des besoins des communautés en termes de reconstruction;

  • Préparer en collaboration avec les managers en gouvernance les outils de collecte et d’identification des besoins des villages en ce qui concerne l’activité de reconstruction dirigée par les communautés ;
  • Organiser des activités préparatoires liées à l’identification des membres des assemblées générales villageoises avec les managers en gouvernance ;
  • Mettre en place en collaboration avec les managers gouvernance des structures de gouvernance au sein des comités villageois pour une bonne mise en œuvre des projets sélections par les villages ;
  • Elaborer en collaboration avec les managers en gouvernance le guide méthodologique des assemblées générales villageoises pour les aidées à identifier les problèmes ; Se rassurer que les femmes et les jeunes (y compris les survivants de VBG) sont représentés dans les assemblées générales villageoises lors des séances d’identification des besoins en termes d’ouvrages;
  • Accompagner les managers en gouvernance pour organiser des assemblées générales villageoises d’identification des besoins en termes des ouvrages communautaires à construire;
  • Elaborer les rapports des assemblées générales villageoises de qualité qui indiquent clairement les choix des villages accompagnés .

Du point de vue d’appui technique à la construction des ouvrages dirigée par les communautés;

  • Il est l’ingénieur attitré que le projet mis à la disposition des communautés pour réaliser les ouvrages
  • A ce titre, il traduit tous les besoins décidés par les assemblées générales villageoises en cahier de charge et plan de construction ;
  • Il aide les communautés dans le choix des matériaux de construction;
  • Il aide les communautés dans le choix des contributions locales en fonction du contexte de chaque village et des matériaux à leur portée ;
  • Il apporte un appui dans l’élaboration des devis quantitatif et estimatif (construction ou achèvement) par les comités villageois;
  • Il accompagne les comités villageois à dirige les réunions périodiques de chantiers et les aide à faire le rapport en temps utile (en mentionnant clairement les difficultés rencontrées et les solutions préconisées) ;
  • Il aide les comités villageois à faire le suivi des activités des maçons sur les chantiers, et de toute mise en œuvre en générale afin que les activités soient effectuées suivant le calendrier d’exécution pré- établi et en respectant les descriptions techniques et qualitatives des travaux ;
  • Il aide les comités villageois à superviser la réalisation des travaux de leur début à leur aboutissement;
  • Il contrôle la qualité des ouvrages mis en œuvre par les comités villageois ;
  • Il Identifie et résout les problèmes techniques en temps utile afin que l’avancement des projets ne soit pas perturbé ;
  • Il s’assure de la bonne tenue des cahiers des chantiers et des plans retenus par les comités villageois ;
  • Il collecte toutes les informations techniques nécessaires et se rassure que les comités villageois ont établis des certificats d’achèvement.

Du point de vue Logistique et support ;

  • Il aide les comités villageois dans la spécification des matériels et matériaux de construction à acheter sur le marché local sont de bonne qualité;
  • Il aide les comités villageois à mettre en place un calendrier d’approvisionnement des matériaux de construction sur les chantiers ;
  • Il est le point focal pour la communication entre le projet et les autres départements dans le cadre des activités liées à la reconstruction dirigée par les communautés.

Du point de vue Administratif et Financier ;

  • Il établit les documents administratifs et de partenariat en collaboration avec l’Officier partenariat en faveur des différents comités villageois accompagnés par le projet ;
  • Il prépare les états de besoin des comités villageois sur base des devis et cahiers de charge validés;
  • Il collabore avec le Senior Cash Manager avec l’appui du Chef de projet pour établir les documents financier et d’appui permettant les différents transferts des fonds vers les comités villageois pour réaliser les ouvrages sélectionnés;
  • Il aide les différents comités villageois à élaborer les rapports financiers des dépenses effectuées, ainsi que leurs liquidations.

Intégration et Développement au sein de l’équipe

  • Collaborer avec d’autres membres de l’équipe du projet et des autres secteurs pour assurer une bonne intégration des activités ;
  • Etablir une relation positive avec les membres de la communauté et veiller au strict respect de la confidentialité ;
  • Participer activement aux réunions hebdomadaires de l’équipe projet ainsi que dans les formations internes et externes, journées de réflexion d’équipe, les journées de l’enfant, etc .
  • Assister aux diverses réunions à l’intérieur et à l’extérieur de l’IRC comme demandé par le Chef de projet ;
  • Réaliser d’autres tâches demandées par la hiérarchie du projet;
  • Effectuer toute autre tâche ou activité à la demande du superviseur hiérarchique.

Profil recherché pour le poste : Officier Construction – KinshasaQualifications

  • Diplôme universitaire (A0) Construction ou en architecture ou équivalent.
  • Au moins 5 ans d’expérience dans l’exécution et le suivi de projets communautaires en gouvernance ;
  • Faire preuve d’une connaissance avérée sur les approches et méthodologie des constructions dirigées par les communautés ;
  • Expériences au moins comme officier de construction avec un projet, programme ou département avec une organisation internationale ou locale
  • Capacité à travailler de manière constructive au sein d’une équipe avec des personnes très diverses ;
  • Très fortes capacités d’initiative et de travail de façon indépendante et en équipe ;
  • Excellente maîtrise du swahili, du lingala et français, à l’écrit et à l’oral ;
  • Réelle aptitude à utiliser les logiciels Word, Excel, Outlook.
  • Communication claire et efficace verbale et écrite ; écoute active et capacité à comprendre et surmonter les obstacles à la communication efficace.
  • Avoir d’excellentes qualités relationnelles.
  • Capacité de faire l’analyse des situations et proposer des mesures d’atténuation des risques.
Détail offre d'emploi