CONSEILLER(ÈRE) TECHNIQUE

Application deadline date has been passed for this Job.
This job has been Expired
EXCELJOB
  • Date: 28 juillet 2021
  • Postulants 2
  • Vues 285
Présentation de l'offre d'emploi

Entreprise : GIZ COOPERATION ALLEMANDE

Présentation entreprise :

La GIZ, Deutsche Gesellschaft fur Internationale Zusammenarbeit, est une entreprise de la coopération internationale pour le développement durable qui opère sur tous les continents. Elle propose des solutions d’avenir pour le développement politique, économique, écologique et social dans un monde globalisé. Dans des conditions parfois difficiles, la GIZ soutient des processus complexes de changement et de réforme. Son objectif principal est d’améliorer durablement les conditions de vie des populations dans les pays de coopération.

Missions du projet ProGERIM :

 Dans ce contexte l’objectif du projet « Projet de bonne gestion des revenus infranationaux du secteur minier de la RDC (ProGERIM) » est que les municipalités des provinces du Lualaba et du Haut-Katanga investissent de plus en plus leurs propres revenus du secteur extractif dans le développement socio-économique local inclusif. Le projet suit une approche basée sur le renforcement du dialogue et des relations de coopération entre les municipalités, la société civile et les acteurs du secteur privé dans le développement municipal.

Contexte et mission :

A. Domaine de Responsabilité :

Sous la supervision hiérarchique du Conseiller technique principal (CTP) et en coopération avec les autres experts au projet, le/la titulaire du poste a les responsabilités suivantes :

  •  L’appui à la conception, coordination et mise en oeuvre des activités du projet ;
  •  L’appui-conseil au format du dialogue dans le secteur minier ;
  •  L’appui-conseil et accompagnement de la mise en oeuvre des activités de la société civile dans le secteur minier ;
  •  La planification financière, suivi et comptabilité ;
  •  La contribution au système de suivi-évaluation du projet.

Dans ce cadre, dans le respect des règles et procédures de la GIZ et en coordination et en coordination avec les autres collègues, le/la titulaire du poste a les attributions suivantes :

B. Attributions

1. Appui à la conception, coordination et mise en oeuvre des activités du projet.

Le/la titulaire du poste assure :

  •  Le soutien à la direction du projet dans la planification, le pilotage, la mise en oeuvre et le suivi des activités et des mesures dans les différents domaines d’action ;
  •  l’appui à la planification et l’organisation des activités avec les partenaires du projet ;
  •  l’appui à la mise en oeuvre des missions des consultants et autres experts au projet ;
  •  l’appui au développement organisationnel des dialogues multi-acteurs dans le secteur minier ;
  •  l’organisation, la mise en oeuvre et le suivi des activités ;
  •  le conseil technique aux dialogues ;
  •  l’appui à la mise en oeuvre des dialogues ;
  •  l’appui organisationnel et le conseil aux comités de pilotage des dialogues dans le secteur minier ;
  •  le conseil des stratégies de communication des structures partenaires de pilotage de dialogues ;
  •  l’appui à la mise en oeuvre des structures de pilotage avec les autres organisations partenaires.

2. Appui-conseil au format de dialogue dans le secteur minier

Le/la titulaire du poste assure :

  •  le conseil principalement fourni aux communautés partenaires, aux comités de développement local, aux organisations de la société civile , institutions publiques et aux ministères ;
  •  La réalisation des évaluations des besoins pour l’expertise des autorités locales (Entités Territoriales Décentralisées (ETD) et des Comités Locaux de Développement (CLD) sur les principes de budgétisation participative ;
  •  le conseil d’experts sur le développement de modules de formation ;
  •  les conseils techniques et de processus sur la préparation des PDL (Plan de Développement Local) ;
  •  le conseil sur la préparation crédible, participative, transparente et sensible au genre des budgets annuels et des plans d’investissement annuels avec des investissements de développement économique ;
  •  le développement de modules de formation et de concepts de formation des formateurs pour les institutions gouvernementales ;
  •  le développement des échanges de formation et d’apprentissage pour les membres des organisations de la société civile sur la participation des citoyens à la planification budgétaire ;
  •  un coaching sur le tas, développe et fournit des modules de formation pour le gouvernement sur la gestion financière ;
  •  le conseil technique et de processus pour les investissements publics économiques ;
  •  la préparation d’un document sur les méthodes de gestion des revenus locaux provenant du secteur minier de manière conforme et transparente ;
  •  les conseils techniques et la mise en réseau des sociétés minières d’ETD et du ministère des Mines sur l’estimation des revenus.

3. Appui au renforcement des capacités des acteurs dans le secteur minier

Le/la titulaire du poste assure

  •  Le renforcement des capacités du personnel des collectivités locales et des autres parties prenantes dans la préparation des documents de planification ;
  •  Identification des besoins en formation et développe des approches de formation pour les acteurs des gouvernements locaux et les superviseurs sub-nationaux en matière de budgétisation, de gestion des finances publiques et de gestion financière.

4. Contribution au système de suivi -évaluation et à la communication du projet

Le/la titulaire du poste

  •  Donne un appui à la gestion de qualité, et suivi des impacts du projet notamment en assurant la collecte des données ;
  •  Soutien la direction du projet en matière de contrôle du projet, de gestion de la qualité, de surveillance des effets, de rapports sur le projet et de développement conceptuel du projet.
  •  Contribue à la vulgarisation des activités du projet à travers les supports de communication du projet.

5. Autres attributions

Le/la titulaire du poste :

  •  Réalise différents travaux selon le besoin et la demande, aussi longtemps que ceux-ci n’interfèrent pas avec le travail habituel ;
  •  Assure le contrôle de qualité des prestations des tiers ;
  •  Contribue à la représentation du projet ProGERIM conformément aux procédures et image d’intégrité de la GIZ.

Profil recherché :

Qualification

  •  Être détenteur d’un diplôme universitaire (BAC+5) en sciences administratives, sciences économiques, politiques ou autres sciences sociales, avec un accent sur le développement des collectivités locales /décentralisation fiscale.

Expérience professionnelle

  •  Expérience préalable en matière de planification, d’exécution et de contrôle budgétaire, de préférence au sein d’une institution publique au niveau infranational ;
  •  Expérience pertinente en matière de finance et de gestion publique, d’audit, de gouvernement et de dialogue avec les citoyens ;
  •  Au moins 5 ans d’expérience professionnelle dans l’un ou plusieurs pays partenaires de la coopération au développement, idéalement dans un contexte fragile, de préférence dans la région francophone de l’Afrique subsaharienne.

Autres connaissances/compétences

  •  Maitrise parfaite de l’outil informatique et des outils de communication digitale (MS-Word, MS-Excel, MS-Outlook, Ms-Teams).
  •  Excellente connaissance du français (écrit et parlé), la connaissance de l’anglais et de l’allemand est un atout ;
  •  Compétences conceptuelles et analytiques ;
  •  Être apte à la mise en oeuvre individuelle des activités et posséder d’excellentes qualités d’auto-organisation ;
  •  Bonne capacité d’organisation et de coordination des acteurs ;
  •  Avoir une très grande aptitude à la modération d’ateliers ;
  •  Bonne aptitude en gestion administrative ;
  •  Bonne connaissance des débats du secteur minier en RDC, régional et international ;
  •  La volonté de renforcer les compétences en fonction des tâches à accomplir (Des mesures de formation adaptées sont choisies en concertation avec le cadre de direction compétent) ;
  •  Capacité d’organisation, sens de responsabilité et capacité de résistance au stress.
  •  Contribuer à la bonne communication et aux bonnes relations avec les partenaires clés du projet ;
  •  Être capable de travailler de manière organisée, indépendante et dynamique ;
  •  Être capable de transférer ses connaissances ;
  •  Avoir la volonté de voyager régulièrement dans toute la RDC en mission officielle est une condition indispensable ;
  •  Savoir entretenir de bonnes relations et avoir une grande motivation à faciliter l’apprentissage en équipe ;
  •  Aptitude à travailler seul comme en équipe.
Détail offre d'emploi